Depuis de nombreuses années, je pratique le drainage lymphatique manuel (DLM).

C’est toujours un plaisir de constater les bienfaits rapides obtenus avec cette méthode.

Pourquoi est-ce que j’aime cette méthode ?

  • Elle est efficace et globale.
  • Elle se pratique avec douceur.

Sur quoi cette méthode agit-elle ?

Elle agit sur la dynamisation du flux lymphatique, car, contrairement au sang qui a un débit impressionnant grâce à la pompe cardiaque, la lymphe circule lentement et il lui faut 24h pour accomplir son parcours.

Celui-ci peut encore être ralenti par des accumulations de déchets et toxines diverses : les stases lymphatiques. La dynamisation de la lymphe permet un meilleur « nettoyage » du corps.

La lymphe est un « éboueur ». Elle remplit ce rôle en passant dans les nombreux ganglions dont les principaux sont répartis : au niveau du cou, des aisselles, du ventre (les plaques de Peyer dans l’intestin grêle) et de l’aine Chaque ganglion est un filtre.

Cette détoxination favorise et améliore notre situation cellulaire et enclenche un amincissement réel lorsqu’elle est accompagnée d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière.

La lymphe est « nourricière » car elle récupère les nutriments, vitamines et minéraux qu’elle distribue aux cellules grâce à son immense réseau de vaisseaux et de capillaires dont certains sont plus fins qu’un cheveu et qui sont répartis dans tout le corps.

La lymphe est une « guerrière » car elle fabrique et recèle les lymphocytes tueurs qui préservent et renforcent notre système immunitaire.

J’aime cette méthode parce qu’elle se pratique dans la douceur et dans le silence. En conséquence elle produit un autre bienfait dont on parle plus rarement : c’est un moyen merveilleux de « relaxation ». La première séance étant plus une découverte, généralement à la seconde séance l’abandon est possible rapidement.

Après quelques minutes on a l’impression de flotter entre deux mondes, entre deux eaux. C’est un état très confortable et agréable qui relaxe profondément sans aller jusqu’à l’endormissement.

Le DLM est-il un «massage » ?

J’ai personnellement beaucoup de mal à l’appeler ainsi, bien que ce soit ce mot qui est employé ou écrit le plus souvent. Je préfère parler du DLM comme un « soin » car c’est ce qu’il est véritablement.

Quand pratiquer ce «soin» ?

Compte tenu de son large éventail de bienfaits, je ne les ai pas tous mentionnés ici, il est de toutes les saisons même si la préparation à la saison estivale amène une recrudescence de demandes. Son action est aussi importante et nécessaire en hiver compte tenu de sa protection immunitaire et de son action bienfaisante sur la circulation lymphatique et veineuse lorsque l’on doit subir les effets délétères du chauffage au sol !

Donc en résumé, le DLM en stimulant la circulation de la lymphe nettoie, nourrit, protège et relaxe le corps. Ceci est valable et recommandé en toute saison.

Partagez ceci

Pourquoi ne pas partager avec vos ami(e)s?

Appel
Itinéraire